Les 2 et 3 avril 2024 comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Paris Béatrice Molle-Haran et Txetx Etcheverry. Nous demandons leur relaxe pure et simple. Elle retentirait comme le signal fort d’une détermination commune à résoudre l’ensemble des conséquences de cette confrontation armée qu’a trop longtemps connue le Pays Basque, et d’une volonté partagée d’ouvrir définitivement une nouvelle page de son Histoire.